J’ai participé au festival thaïlandais Loy Kratong

L’an dernier je suis partie quelques semaines en vacances en Asie, j’ai commencé par rendre visite à mon oncle, installé depuis plus de 6 ans au Vietnam, c’était vraiment une belle découverte puisque je ne connaissais pas du tout cette partie du globe. Le Vietnam est un pays vraiment beau et y passer quelques jours a été enrichissant : tant au niveau de la culture du pays que de l’alimentation ou de la langue (bon je ne suis pas revenue bilingue).

Puis je suis partie rejoindre quelques amis en Thaïlande, en passant bien sûr par le Laos, petite étape obligatoire, et je dois dire que j’ai préféré la Thaïlande ! Nous avons commencé par le Nord du pays avec Chiang Rai, Chiang Mai, Sukhothai puis sommes déscendus dans le Sud vers les îles plus ou moins connues comme Yao Noi, Lanta, Samet, etc. Certaines îles sont vraiment peuplée, je pense notamment à Koh Phangan surtout pendant la full moon (une fête vraiment impressionnante tellement elle est énorme et attendue par tout le monde).

Pendant mon séjour j’ai eu la chance de participer au festival Loy Kratong qui est en fait une “fête des lumières”. “Loy” veut dire “flotter” et un est Kratong est un petit radeau fait à la main et décoré de fleur, bougie, encent, etc. La nuit de la pleine lune, ces Krathongs (j’ai pu en acheter dans la rue à un petit groupe d’étudiants thaï) sont lâchés sur une rivière, un canal, un lac, etc. Mais ce n’est pas tout, il est aussi d’usage de lâcher une lanterne volante (ou plusieurs), c’est un spectacle vraiment merveilleux que de voir tous ces petits “bateaux” et ces lanternes célestes, la Thaïlande devient illuminée pendant toute une nuit.

Cette fête m’a vraiment marqué, d’ailleurs c’est une tradition qui apporte le bonheur à celui qui lâche un Kratong ou une lanterne mais c’est aussi une façon d’honorer Phra Mae Khongkha (la déesse de l’eau), ce n’est sans doute pas une coïncidence que cela se passe en novembre à la fin de la saison des pluies.